« C’est quoi ton engagement ? »

« Oups, de chez « oups », je me réveille et après un rituel de quelques minutes, j’allume mon smartphone et surprise, il n’est ni 5 heures 30, ni 6 heures, ni 6 heures 50, ou 55, ou même 59. Je ne comprends pas la sonnerie du réveil n’a pas fait de bruit où je n’ai rien entendu étant plongée dans un profond sommeil. Il devait sonner à 7 heures.

« Oups », et mon engagement, décidément, hier 6 minutes de retard et ce jour ce sont 2 heures 30, voire même, 3 heures.

J’allume alors mon smartphone, saperlipopette de saperlipopette il est 9 heures 06, tout est calme dans l’appartement, aucun bruit.
Puis d’un doigt, du pouce droit, je frôle l’écran pour supprimer le mode « avion ».

Un bruit m’annonçant un SMS, je m’oriente vers les messages écrits et en effet, un petit mot. Puis direction FB et là une image me saute aux yeux, un message posté d’une très bonne amie M-P, un message à qui veut le voir, oh pas grand-chose, peu de mots, un poste avec

–   « C’est quoi ta religion ?
–   « La flemme
–   .. . »

Inutile d’aller plus loin.

Et mon cerveau ne fait qu’un tour et je me dis,
–  Zut, de zut, mon « post », mon billet doux avant 8 heures.
Et c’est ainsi qu’à la hâte je tapote, c’est ainsi que j’appuie avec douceur sur une lettre qui se présente à l’écran, puis sur une autre.

Ah l’engagement, qu’est-ce donc si ce n’est l’action de répondre à une promesse, d’accomplir un contrat conclu entre deux personnes au minimum, mais ce peut être avec beaucoup plus. Ah l’engagement !

Et faire honneur à ses engagements, cela dit quelque chose à quelqu’un ?

Ah l’homme, un être de chair et d’os bien faible !

Chaque jour on doit répondre à des actes d’engagements et dans de nombreux domaines et par nos faiblesses nous ne les accomplissons pas toujours…

Cela est ennuyeux car un autre attend cet engagement et va perdre confiance et comme il perd confiance, cela va créer des tensions, une petite au départ, puis une plus importante après, et les tensions vont faire qu’à un moment, tout sera tellement tendu, qu’on entendra un « crash », c’est comme la corde sur lequel on tire à deux, chacun au bout, on tire, on tire et c’est le plus fort qui se retrouve les 4 fers en l’air et l’autre qui pique du nez, donc en avant, ou ce peut être la corde qui se déchire avec violence et dans ce cas, les deux se retrouvent assis sur leur « popotin », mot charmant employé par ma grand-mère maternelle, pour signifier le  » cul « , et c’est ainsi que les deux se retrouvent les 4 fers en l’air.

Ah, l’engagement !
Et si je vous disais qu’hier ce sont deux, même trois engagements que j’ai « zappé », une vente de tissus qui me tenait à cœur, que V, me pardonne, et plus ennuyeux une ordonnance à aller chercher chez le pharmacien.

Et pendant tout ce temps je me « battais » avec l’informatique, pendant tout ce temps j’étais devant l’écran d’ordinateur et ce jusqu’à 2 heures 30 passés ce matin pour créer un blog avec mes billets quotidiens pour ceux et celles qui ne sont pas abonnés à FB, car depuis quelque temps déjà, j’adresse aussi à 5 amies, mon post par courriel, encore un engagement.

Dans un avenir plus ou moins long, il suffira de tapoter sur votre écran, sur le clavier

MARIE-EUDOXE.COM

Quelle aventure !
Où donc me mène mon engagement d’écrire un billet quotidien ?
Eh bien, encore un engagement, recopier ces billets.

L’engagement est un contrat et un contrat peut avoir un avenant et si en accord avec vous, si d’un accord le dimanche et les jours de fête l’heure était repoussée d’une heure, soit 9 à la place de 8 ?

Bon et Saint dimanche.
Aujourd’hui 1er dimanche de carême.
Mea culpa pour le retard.

Et c’est

« Ce ne sont pas les devoirs qui ôtent à un homme son indépendance, ce sont les engagements. »

Louis de Bonald (1754 – 1840)
Extrait tiré des Œuvres complètes de Louis de Bonald, 1845

Enfin ce ne sera pas la cerise sur le gâteau, mais le sel de la terre, extrait d’un ouvrage de l’anthropologue, ethnologue et féministe,

« Il y a une forme de légèreté et de grâce dans le simple fait d’exister, au – delà des occupations, au – delà des sentiments forts, au – delà des engagements et c’est de cela que j’ai voulu rendre compte. De ce petit plus qui nous est donné à tous : le sel de la vie ».

Françoise Héritier, née en 1933

Et comment ne pas résister à écrire pour les plus courageux cet extrait de « Parlons en… »

« La lecture n’est pas un acte facile. Elle exige un engagement, de la solitude, de la curiosité, une disposition d’esprit. »

Michel Déon (1919 – 2016)
Écrivain, romancier, dramaturge, Académicien)

 bonnetic3a8re-et-pic3a8ces-argent-et-or-avec-citation-sur-engagement.jpg

Une réflexion au sujet de « « C’est quoi ton engagement ? » »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s