« Et c’est cela aussi »

« Non, l’avenir n’est à personne ! Sire, l’avenir est à Dieu ! A chaque fois que l’heure sonne, Tout ici-bas nous dit adieu. »

Victor Hugo – (1802-1885) – Le chant du crépuscule

 

Comme beaucoup aujourd’hui, on allume son ordinateur le matin, on allume son téléphone et tout à coup on se trouve, on se sait par quel miracle, on se trouve ou retrouve connecté ; disons qu’on reçoit des informations. C’est informations selon que vous êtes sur les réseaux sociaux, apparaissent dans un ordre difficile de comprendre.

Et il y a nos messageries ou notre messagerie, ces nombreux courriels qui arrivent de tous les côtés.

On est « connecté » en permanence.

C’était il y a 3, voire 4 jours déjà, j’allume mon ordinateur, je vais pour me connecter à une de mes messageries, une ancienne que je ne peux récupérer sur mon smartphone, j’allume et là, le choc, mon œil ou mes yeux s’arrêtent sur un titre, sur un objet qui porte la mention,

« Faire part, décès de B. »

170324 Photo de ciel bleu avec citation Véra de Talleyrand-Périgord

Le sang ne fait qu’un tour et je clique et là une page au fond bleu, de ce bleu vif, couleur d’un ciel d’été, avec l’annonce du départ, avec l’annonce d’un dernier adieu, le lieu, la date et l’heure. Pas de messe, juste une inhumation.

En quelques secondes je suis devenue toute autre, en quelques secondes il me semble que mon sang ne fait un tour, laissant sur son passage une curieuse sensation et je n’ai plus que son visage en tête, je n’ai plus que le visage de sa charmante épouse, une « super » amie depuis plus de 32 – 33 ans.

Et ce sont des souvenirs qui se présentent à moi, tout un ensemble de souvenirs qui se mêlent dans mon esprit, des photos plus ou moins récentes, d’autres plus ou moins floues, et j’ai une pensée pour ces deux enfants qui sont grands sans l’être car perdre un père est une étape importante, est un évènement « grave », très grave, dans la vie, et quand on est dans la vingtaine c’est très difficile.

Le réconfort pour ses proches et tous, il ne souffre plus, il est dans la paix.

Et hier, nous étions là, là pour lui dire un dernier adieu, nous étions 150 peut-être 200 ou plus, membres de la famille, des proches, des plus éloignés, des amis proches ou plus éloignés, des croyants ou incroyants nous étions tous là,  certains sont venus en voisins, d’autres non, nous étions là sous un crachin , sous une pluie fine qui tout à coup a eu le bon goût de s’arrêter le temps des discours, nous étions là à entendre les derniers hommages.

Entre chaque hommage rendu, nous avons pu entendre un morceau de flute traversière, un morceau calme, reposant, qui nous transmettait une certaine sérénité.

C’était hier, c’était le dernier hommage à B.

170324 L'adieu - tableau - Musée de beaux arts de Lyon

« Adieu » – Louis Janmot – Peintre et poète – (1814-1892) Le Poète de l’âme

 

Et qui n’a pas appris en poésie ce poème d’Arthur Rimbaud ?

« Le dormeur du val »

C’est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D’argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l’herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

Arthur Rimbaud – Poète français (1854-1891)

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s