« Un premier Aller – Retour »

Jupe courte et souliers plats, elle s’en est allée de bon matin. Elle est partie alors que le jour commençait tout juste à se lever.

Marche, RER, TGV, de quoi être en forme et avoir le sourire aux lèvres.

Une gare de Lyon noire de monde ce qui est normal car ce sont les vacances scolaires, skis sur le dos, anorak couleur « fluo », ils sont prêts à aller dévaler les pistes enneigées, prêts à monter dans les œufs, ou autres téléphériques, prêts à respirer le grand air, prêts à admirer le soleil, les cimes des montagnes, prêts à goûter à la raclette et au vin chaud.

Et elle part, peu de temps, pas pour très longtemps, pour quelques heures, le temps de changer d’air, le temps d’avancer dans la lecture du livre qui l’accompagne en ce moment, et peut être aussi le temps de gribouiller quelques mots sur un cahier, quelques mots qu’elle souhaite garder.

Un rendez-vous, deux rendez-vous importants.

En descendant du train, elle part à la recherche de la gare routière, car elle doit emprunter un car pour arriver à destination.

Ne connaissant pas la gare, elle a demandé et a trouvé. Le car n’était pas encore arrivé. Elle a attendu, a fait la connaissance de d’autres passagers, ils ont discutés et le car est arrivé. Les voyageurs sont montés et nouveau départ.

Une fois sur place, un petit temps d’attente, c’est-à-dire ce qu’il fallait pour prendre un thé, changer les talons plats en talons hauts, sortir un tube de crème, un tube de rouge aux lèvres, de quoi se refaire une beauté.

Puis l’heure du premier rendez-vous est arrivée, puis l’heure du second. Elle s’est présentée, a répondu aux questions posées, a argumenté.

Puis l’après-midi a avancé, l’heure du départ est  à son tour arrivé. Elle a pris le chemin inverse, le car, le TGV, puis le métro et est rentrée

4170408 Gare de Lyon - TGV à quai

C’était un aller, un retour, un petit tour en province. Un dépaysement, un autre moment.

Et là suite !

Il reste à attendre. Un coup de téléphone, une lettre, là est la surprise.

170408 TGV en partance un paysage à toute vitesse

« Retour »

Heureux le voyageur que sa ville chérie
Voit rentrer dans le port, aux premiers feux du jour !
Qui salue à la fois le ciel et la patrie,
La vie et le bonheur, le soleil et l’amour !

— Regardez, compagnons, un navire s’avance.
La mer, qui l’emporta, le rapporte en cadence,
En écumant sous lui, comme un hardi coursier,
Qui, tout en se cabrant, sent son vieux cavalier.

Salut ! qui que tu sois, toi dont la blanche voile
De ce large horizon accourt en palpitant !
Heureux ! quand tu reviens, si ton errante étoile
T’a fait aimer la rive ! heureux si l’on t’attend !

D’où viens-tu, beau navire ? à quel lointain rivage,
Léviathan superbe, as-tu lavé tes flancs ?
Est-tu blessé, guerrier ? Viens-tu d’un long voyage ?
C’est une chose à voir, quand tout un équipage,
Monté jeune à la mer, revient en cheveux blancs.
Es-tu riche ? viens-tu de l’Inde ou du Mexique ?
Ta quille est-elle lourde, ou si les vents du nord
T’ont pris, pour ta rançon, le poids de ton trésor ?
As-tu bravé la foudre et passé le tropique ?
T’es-tu, pendant deux ans, promené sur la mort,
Couvrant d’un œil hagard ta boussole tremblante,
Pour qu’une Européenne, une pâle indolente,
Puisse embaumer son bain des parfums du sérail
Et froisser dans la valse un collier de corail ?

Comme le cœur bondit quand la terre natale,
Au moment du retour, commence à s’approcher,
Et du vaste Océan sort avec son clocher !
Et quel tourment divin dans ce court intervalle,
Où l’on sent qu’elle arrive et qu’on va la toucher !

Ô patrie ! ô patrie ! ineffable mystère !
Mot sublime et terrible ! inconcevable amour !
L’homme n’est-il donc né que pour un coin de terre,
Pour y bâtir son nid, et pour y vivre un jour ?

 

Le Havre, septembre 1855.

Alfred de Musset – poète, dramaturge français (1810-1857)

Œuvres posthumes, 1888

Une réflexion au sujet de « « Un premier Aller – Retour » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s