« Une France en état de choc »

21 avril 2017

La plus belle avenue du monde ou tout au moins une des plus belles a servi de lieu du massacre.

C’était hier, jeudi 20 avril aux alentours de 21 heures.
Un homme a tiré, un policier a été abattu, un second et peut-être un troisième sont dans un état critique et même très critique pour l »un.

Sous le choc, il n’y a pas d’autre mot.
Tuer pour tuer.
Abattre pour abattre.
Je ne sais que dire, mon cœur est en deuil, la France si elle n’est pas en deuil devrait tout au moins l’être.

Abattre de sang-froid, comment imaginer une telle chose ?
Comment imaginer un tel acte ?
Comment ?
Pourquoi ?
Quelles raisons ?

Des questions qui risquent de rester sans réponse.
Des questions qui vont rester dans l’oubli.

Dans un an, vous verrez peut être à la une d’un journal, ou peut-être dans une rubrique,  » Il y a un an, le 20 avril 2017, avenue des Champs Elysées, un policier …

Aujourd’hui une famille a perdu l’un des siens, une nation a perdu un de ceux qui a choisi un métier pour défendre, pour faire respecter l’ordre, un métier pour défendre l’autre, les biens, pour protéger le plus faible.

Abattu, comme dans un mauvais film.

Et j’ai une pensée pour les chasseurs et tout au moins ceux de ma famille, je revoie mon père, mon grand-mère paternel, oh j’étais bien petite, à peine 8 ans, je les voie partir ensemble ou non avec chacun son fusil en bandoulière, partir à la chasse au lièvre, au lapin, à la bécasse, au faisan, partir aux gabions.
Il y avait alors tout un rite, une manière de porter son fusil, une manière de lever son fusil, une manière de.
L’animal était respecté.

 

170421 Prince Charles des Asturies en tenue de chasse - Vélasquez

Balthasar Charles, Prince des Asturies, Prince du Portugal en tenue de chasse

Diego Vélasquez – Peintre espagnol (1599-1660)

 

Ici c’est le désastre, ici c’est innommable.

Oui, je suis triste, mon cœur saigne quand je pense à ces policiers, quand je pense aux familles, aux amis mais aussi à tous les policiers de France et de Navarre.

France, réveille-toi !

 

170421 Je soutiens la police
En union de prière pour les familles, pour la police, pour la France.
Merci à la police merci à ceux et celles qui œuvrent pour le bien commun.

 

170421 1024px-Les_chasseurs_dans_la_neige_Pieter_Brueghel_l'Ancien

Chasseurs dans la neige – 1565 – Kunsthistorisches Museum de Vienne – Autriche

Pieter Brueghel l’Ancien – Peintre, graveur brabançon (1525-1569)

 

A un homme partant pour la chasse

Oui, l’homme est responsable et rendra compte un jour.
Sur cette terre où l’ombre et l’aurore ont leur tour,
Sois l’intendant de Dieu, mais l’intendant honnête.
Tremble de tout abus de pouvoir sur la bête.
Te figures-tu donc être un tel but final
Que tu puisses sans peur devenir infernal,
Vorace, sensuel, voluptueux, féroce,
Échiner le baudet, exténuer la rosse,
En lui crevant les yeux engraisser l’ortolan,
Et massacrer les bois trois ou quatre fois l’an ?
Ce gai chasseur, armant son fusil ou son piège,
Confine à l’assassin et touche au sacrilège.
Penser, voilà ton but ; vivre, voilà ton droit.
Tuer pour jouir, non. Crois-tu donc que ce soit
Pour donner meilleur goût à la caille rôtie
Que le soleil ajoute une aigrette à l’ortie,
Peint la mûre, ou rougit la graine du sorbier ?

Dieu qui fait les oiseaux ne fait pas le gibier.

Victor Hugo – Poète, dramaturge, prosateur romantique français (1802-1885)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s