« Shan Merry – Aquarelliste »

« Oriane »

Il est des femmes qui sortent de l’ordinaire, des femmes, mais aussi des hommes qui ont des dons, et c’est le cas de Shan Merry.

Peintre, aquarelliste française, Shan Merry, n’a besoin que d’un pinceau, de quelques couleurs, de préférence du bleu, du rose, et aussi d’un peu d’eau, et d’une feuille de papier.

Ah, j’oublie, d’un peu de lumière et c’est parti.

Il ne lui faut pas beaucoup de temps pour sortir une merveille, et sans un trait de crayon, et c’est bien là sa spécificité.

En étant bref, avec de l’eau et de la peinture, elle vous sort un visage, une expression.

Avec ses doigts de fée, elle vous croque avec justesse et réalisme.

Elle fait partie de ces peintres pour qui l’aquarelle n’a pas de secret.

L’eau coule de source au bout de son pinceau et c’est tout un art.

Un regard, un coup d’œil, il ne lui a pas fallu plus pour vous photographier et vous représenter sur une feuille.

En un instant, elle saisit la personne, en un instant, l’autre n’a plus de secret pour elle.

C’est en 1957, que Shan Merry commence ses études artistiques à l’École Nationale des Arts des Supérieurs et des Métiers à Angers.

170608 Shan Merry femme et oiseau

En réalité, c’est dès sa plus tendre enfance, qu’elle utilise le pinceau comme un autre, le crayon et continue encore.

1972, une date importante pour cette artiste en herbe, elle commence à exposer régulièrement à Paris, mais aussi en Provence, dans le sud de la France.

Le succès grandissant, vers 1990, sa notoriété dépasse les frontières de l’hexagone et ses œuvres se retrouvent en Belgique, en Allemagne, au Japon et aux États Unis où sont succès n’a pas de limites.

170610 Mère à l'enfant shan-merry

« Jeune femme donnant le sein »

Si Shan Merry est reconnue aujourd’hui pour ses aquarelles, elle a peint plusieurs tableaux à l’huile et plus beaux les uns que les autres, toujours dans les mêmes tons, avec différents bleus, différents roses, des ocres également, qu’elle aime à marier délicatement, quelques pointes de noir pour approfondir les regards qui ont tant d’importance.

Shan Merry sera à plusieurs reprises récompensée par de nombreux prix dont,

« Le prix d’Aquarelle » de New York en 1974 et

Signature de « Médaille d’Or » d’académie italienne.

170611 shan-merry-lit-56x76 tendre baiser

« Tendre Baiser »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s