« Mariage avez-vous dit ! »

« Le mariage est un consentement, donation mutuelle des cœurs. »

Extrait d’Amours (1858) de Jules Michelet – Écrivain, historien français (1798-1874)

♥   ♥   ♥   ♥   ♥   ♥   ♥

C’était hier et nous étions à un bien joli mariage catholique, en région parisienne.

170702 Mariage Sophie Bordeaux Montrieux - le 1er juillet avec Edouard

Le matin même, il pleuvait, en allant au marché le parapluie ou le chapeau de pluie n’étaient pas un luxe bien au contraire. Je me suis même demandée, si le temps n’allait pas être le même durant toute la journée.

Il n’en a rien été, la pluie a cessé de tomber vers les 13 heures et au fur et à mesure des heures de la journée, on a pu apprécier les apparitions du soleil, ressentir même la température de l’air prendre quelques degrés.

Hier nous avons donc assisté à une messe de mariage catholique dans une jolie petite église, deux prêtres, un évêque et trois, quatre centaines de personnes présents pour entendre le consentement des futurs époux, des époux.

Nous avons entendu deux  » oui  » francs, sans aucune ambiguïté, et la Sainte messe a été poursuivie, à bien eu lieu, et nous nous sommes retrouvés dehors à accueillir les jeunes mariés et leurs parents qui eux étaient sous le porche.

Puis la journée s’est poursuivie dans la propriété où avait lieu le cocktail et le dîner.

170702 Mariage Sophie Bordeaux Montrieux - le 1er juillet avec Edouard la réception

De nombreuses retrouvailles, des conversations à n’en plus finir une flûte de champagne à la main, tout allait bon train, le sourire aux lèvres, les yeux pétillants de bonheur, il n’y avait rien de plus à dire.

Une bien belle cérémonie dans son ensemble, une bien jolie réception, et un souvenir inoubliable pour les deux tourtereaux, en pensant aux jeunes mariés.

A l’heure des nouveaux mariages, c’est à dire de l’union de deux êtres humains de même sexe, nous sommes bien loin, à l’heure de l’union même de 3 êtres humains et de même sexe, comme en Colombie il y a peu, nous sommes très loin.
Nous en sommes loin au niveau de l’inconscient collectif quoi-qu’aujourd’hui, tout allant si vite, il est difficile de prévoir le lendemain et de cela, il faut être lucide et pas trop se voiler la face.

La vie est ainsi, mais l’essentiel n’est-ce pas d’assumer ce en quoi on croit ?

N’est-ce pas de défendre les valeurs qui nous animent et oser le faire ?

Enfin, de beaux bouquets, de belles fleurs blanches, un joli cortège d’honneur, avec des petits enfants vêtus de blanc et de de rouge carmin foncé.

170702 Mariage Sophie Bordeaux Montrieux - le 1er juillet avec Edouard fleurs

Une belle journée avec d’heureux présages.

 

♥   ♥   ♥   ♥   ♥   ♥   ♥

« L’Epousée »

Elle est fragile à caresser,
L’épousée au front diaphane,
Lis pur qu’un rien ternit et fane,
Lis tendre qu’un rien peut froisser,
Que nul homme ne peut presser,
Sans remords sur son cœur profane.

La main digne de l’approcher
N’est pas la main rude qui brise
L’innocence qu’elle a surprise
Et se fait jeu d’effaroucher,
Mais la main qui semble toucher
Au blanc voile comme une brise ;

La lèvre qui la doit baiser
N’est pas la lèvre véhémente,
Effroi d’une novice amante
Qui veut le respect pour oser,
Mais celle qui se vient poser
Comme une ombre d’abeille errante ;

Et les bras faits pour l’embrasser
Ne sont pas les bras dont l’étreinte
Laisse une impérieuse empreinte
Au corps qu’ils aiment à lasser,
Mais ceux qui savent l’enlacer
Comme une onde où l’on dort sans crainte.

L’hymen doit la discipliner
Sans lire sur son front un blâme,
Et les prémices qu’il réclame
Les faire à son cœur deviner :
Elle est fleur, il doit l’incliner,
La chérir sans lui troubler l’âme.

       Extrait « Les Veines Tendresses » 1875 – René-François Sully Prudhomme – Poète français – Prix Nobel de littérature en 1901 – (1839-1907)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s