« Rien à dire et tout à faire »

Rien à dire et tout à faire,
les mots parlent d’eux – mêmes et peuvent également être déclinés de différentes manières,

Rien à écrire, tout à faire,
Rien à entendre, tout à faire

Et aussi,
Tout à entreprendre, tout à faire,
Tout à créer, tout à faire,
Tout à réaliser, tout à faire,
Nous sommes vendredi 21 juillet 2017 et ce doit être terminé pour le 24 juillet 2017 au soir, une date butoir et comme souvent, les choses doivent être terminées avant de commencer.

« Oh, ouah, pff », on peut émettre tous les bruits souhaités, être désemparé ou désemparée, on réalise dans tous les cas que l’huile de coude est importante, que le mot « efforts » et au pluriel et important et surtout que nous ne sommes pas ou sue je ne suis pas en possession d’une baguette magique ! Et encore moins
«  La sorcière bien aimée ».
Cela rappelle quelque chose à quelqu’un ?

Et c’est ce « tout à faire » qui est important, et qu’entend on par ces mots,

  • faire,
  • agir,
  • répertorier,
  • ranger,
  • classer,
  • vider,
  • jeter,
  • trier,
  • classer, …

Et la liste de ces verbes d’action peuvent s’allonger sur le papier ou sur l’écran mais cela ne fait pas bouger, changer les choses.

Le classement, l’aménagement pour un mieux être, c’est tout un art.

Depuis un certain temps , l’espace s’est rempli ou pour être plus exact a été rempli. Rempli au fur être à mesure et pas forcément après une étude stratégique, après un calcul savant de la façon d’occuper l’espace, peut-être aussi que les « petits » devenant grands, est-il positif parfois de faire bouger les choses ?

Les choses, étant les objets, sinon elles risquent de.prendre des racines.

Bouger pour mieux utiliser et non sauter comme dit l’expression !

Et il y a ranger, et différentes façons de ranger car cela dépend aussi de ce qu’on privilégie, l’aspect pratique ou l’aspect esthétique et d’autres penseront à l’aspect technique, à l’aspect stratégique et pourquoi pas à l’aspect psychologique et même politique ?

Il y en a pour chaque goût, tout en sachant que mon choix va avec une préférence vers l’aspect esthétique, ce qui n’est pas forcément la panacée avec un époux et des enfants.

Un jour ou l’autre, il faut se mettre à l’évidence, réfléchir avec l’esprit et non avec les émotions, ne pas se laisser envahir par un côté artiste prononcé, mais allier l’esthétique au pratique.

Vaste sujet qui demande un effort supplémentaire quand cet aspect vous dépasse, quand votre esprit en est dénué de ce sens car au fond, vous ne le jugez pas essentiel dans vie !
Enfin vous, car pour l’autre ce peut être lourd et même très lourd.

Fini de jouer avec les mots, car il est temps de « jouer » avec l’espace !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s