« Une date comme une autre »

Un jour, une date, « J’avance et vous raconte », c’est parti de rien, c’est parti d’un pari fou.

Il y a quelques années déjà, un de mes enfants s’est inscrit sur Facebook, c’était un jeune adolescent. De nombreux camarades étaient déjà inscrits sur ce réseau social et j’ai accepté à condition de.

Pour contrôler au départ, j’en ai donc fait de même et j’ai pu constater un côté plutôt bon enfant de ce moyen de communication.
Tout interdire pour interdire, n’est pas toujours à mon humble avis, le meilleur moyen d’éduquer !!!

J’entendais de tout et de rien sur ce nouveau moyen de communication et le mieux était donc de connaître, de savoir de quoi il en retournait.

Et quand vous découvrez au hasard, une photo de votre fils à l’autre bout du monde, cela réchauffe le cœur d’une mère et peu à peu je me suis même laissée prendre au jeu.

Le temps est passé, un second enfant s’est inscrit, puis le troisième.

Peu à peu, j’ai retrouvé des amis que je ne voyais plus, parce que cela est la vie.

Les déménagements, les mariages, les situations professionnelles, de nombreuses raisons plus variées les unes que les autres, qui font que l’on se retrouve séparé.

On pense à l’autre, aux autres, mais on se perd de vue.
Le téléphone, la lettre ont des limites et encore faut il avoir les coordonnées.

L’été dernier, partie en vacances, à la campagne, je me suis mise à « divaguer » à raconter ce que je voyais, et quelques amis, mais surtout des amies, ont « liké ».

Ouha ouh, « elle gère la fille » pour employer ce mots alors qu’elle est née dans les années 50 !!

Bref, j’ai reçu, un message, puis un second, puis une, puis deux suggestions me conseillant de continuer.

Aujourd’hui cela fait pratiquement un an que je poste des billets, mais ce pari a vraiment commencé le 1er novembre 2016, c’est à dire il y a 9 mois.
Partie pour un mois, un nouveau pari a suivi le premier, et cette fois c’est parti pour un an.
Et chaque jour, au petit réveil ou pas, j’avance et vous raconte, qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il tonne même, que la famille soit réunie ou non, que je sois fatiguée ou non, j’avance et vous raconte.

Et il y a ceux et celles qui ont eu vent de cette aventure, et depuis le 1er mars j’ai crée un blog

Https://marieeudoxeblog.wordpress.com

Et je l’alimente avec le texte du jour mais je rajoute des photos, des photos d’œuvres d’art, de tableaux, des poèmes, des vidéos..

Pas évident d’être inspiré.
On se couche la veille et sans savoir ce que quelques heures après on va écrire.

On se réveille, l’esprit embrumé ou non et on se dit, « Alors que vais je écrire ce matin, que vais je raconter ? »

Je ne sais que dire, quoi dire, que raconter.

Écrire pour écrire, oui dans un carnet intime, mais pour être lu, c’est autre chose.

Parfois aussi, aucune inspiration et quand tout n’est pas rose, car tout n’est pas toujours rose, on avance quand même et on raconte.

Un début d’aventure, qui je l’espère va durer des années, des dizaines d’années qui sait !

Au jour le jour, j’avance et vous raconte !

 

2 réflexions au sujet de « « Une date comme une autre » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s