« Pas de nouvelle, bonne nouvelle »

 

♥   ♥   ♥   ♥   ♥   ♥   ♥

C’est ce qu’on nous dit, c’est ce qu’on peut entendre depuis des lustres.

Pas de nouvelle de qui ? de quoi ?

« Un téléphone qui ne sonne pas ! »

 

Il y a encore quelques années, l’été était, mais surtout les vacances étaient un moment propice pour écrire, pour lire.

On partait de chez soi et dans la valise il y avait toujours un bloc de papier, des enveloppes et des timbres et de préférence des timbres de collections choisis avec délicatesse même si le choix proposé par La poste était minime.

Aucun texte alternatif disponible.

« Quelques timbres »

Aujourd’hui vous pouvez personnaliser les timbres, mais à quoi bon, puisque plus personne n’écrit !

Ce n’est pas tout à fait vrai, c’est faux, car j’ai la chance d’avoir une sœur qui nous écrit une carte dès qu’elle part en vacances, en France ou à l’étranger et la seconde dès qu’elle se rend à l’étranger.

Il reste tout de même quelques occasions quoique !

Vous recevrez encore des faire parts de mariage, des faire parts de naissance, et des remerciements de cadeaux, des remerciements de condoléances. Un jour prochain, cela va très certainement disparaître. On peut s’y attendre, d’un moment à un autre.

Aujourd’hui, de plus en plus d’invitations, sont reçues dans les boîtes de courriels, et il faut être vigilent et ne pas tout mettre à la corbeille quand le nombre des messages reçu devient trop important et que d’un clic,…

Les cartes de vœux arrivent aussi par courriel, et chacun y met de son imagination, entre les PowerPoint, et autres inventions, la panoplie est grande. On parle de cartes de vœux et autres informations…

Vous recevez tout sur votre ordinateur, sur votre smartphone à tout moment, à tout instant.

Le monde change et à grands pas.

Donc pas de nouvelle, bonne nouvelle et on pourrait presqu’en faire une chanson si elle n’existe pas déjà !

Dans mes rangement, j’ai retrouvé des lettres et si elles sont mises de côté régulièrement elles ne sont pas classées à la perfection et j’attends d’avoir un peu de temps pour leurs donner une seconde vie sous la forme, et c’est le cas de le dire ou de l’écrire d’un « livre de vie ».

Hier en prenant les transports en commun, si j’avais un livre dans mon sac, j’avais également emporté des lettres reçues d’un « admirateur » parti trop tôt dans un accident de voiture.

Cet homme, car il s’agit d’un homme racontait une partie de sa vie, décrivait ses aspirations, ses rêves les plus fous et au fur et à mesure que je lisais les quelques lettres reçues je me suis même demandée, jusqu’où elles m’appartenaient et si je ne devais pas les partager.
Il racontait son engagement politique, un engagement réfléchi parce que !

C’était lors d’un déplacement professionnel et pour le travail que nos routes s’étaient croisées. Peu de temps après ma visite, il a pris la plume, et j’étais très ennuyée de recevoir cette belle littérature, d’autant plus que, ne voulant lui donner le moindre petit espoir, je ne répondais pas.

Et là, est une autre histoire.

Aucun texte alternatif disponible.

« De quoi écrire ! »

On constate qu’il ne faut rien attendre et que les « choses » arrivent et si vous attendez trop, vous ne recevez rien.

Alors !

♥   ♥   ♥   ♥   ♥   ♥   ♥

 

Et si on écoutait un peu de hip-hop avec Sexion d’Assaut – Groupe de 8 musiciens, fondé en 2002 à Paris

Chant et paroles de « Pas de nouvelle, bonne nouvelle »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s