« Médecin, peintre, disciple, évangéliste c’est Luc – Saint Luc » « Saint Isaac Jogues »

« Saint Luc »

♥   ♥   ♥   ♥   ♥   ♥   ♥

Un homme naît dans une famille noble à Antioche en Syrie, un homme travailleur, un médecin de profession, un peintre de passion, mais surtout peut être un homme qui excelle en tout ce qu’il fait. On dit même de lui qu’il eut une vie parfaite et c’est peu dire.

Luc rencontre l’apôtre Paul alors que celui prêche. Luc, l’homme qui recherche la vérité absolu est séduit. Il ne tarde pas à le suivre, et à le suivre partout, il va même devenir et être reconnu comme le compagnon missionnaire de Paul.

Luc est un travailleur acharné et Saint Paul dira de lui combien il l’est mais aussi combien il est un médecin attentionné.

On appelle saint Luc, l’apôtre de l’amour et c’est tout dire.

Luc écrivit sous l’inspiration de l’Esprit Saint. Il est l’auteur de l’évangile qui porte son nom mais aussi des actes des Apôtres.
Ces écrits sont reconnus comme précieux car tout est détaillé, tout est raconté avec précision, l’Annonciation, la visitation, la Nativité, les mystères de l’incarnation.

Grâce à ses écrits de nombreux mensonges répandus vont disparaître. Il va permettre à de nombreux chrétiens de devenir fidèles dans leur foi.

Il recevra de la Sainte Vierge la grâce de faire son portrait à reprises.
Elle dira même :
 » Ma grâce sera toujours avec cette image. »

L’image contient peut-être : 2 personnes

« La Vierge et l’Enfant »

♥   ♥   ♥   ♥   ♥   ♥   ♥

L’image contient peut-être : 2 personnes, intérieur

« Saint Luc peignant la Vierge »

Rogier van der Weyden – Peintre flamand (1399-1464)

♥   ♥   ♥   ♥   ♥   ♥   ♥

Bonne fête à ceux qui portent ce beau prénom.

Aujourd’hui nous fêtons aussi Saint Isaac Jogues, un saint vénéré par mon père.

Missionnaire jésuite au Canada (1607 – ✝ 1646) – Extrait de Nominis

Originaire d’Orléans, il fut missionnaire jésuite et fut envoyé au Canada. En 1642, alors qu’il évangélise les indiens Hurons, il est capturé par les Iroquois qui le mutilent atrocement et en font leur esclave. Libéré par les Hollandais, il rentre en France. Mais il veut revenir sur la terre indienne et c’est là qu’il sera massacré par les indiens Mohawks en pays iroquois, à Ossernenon, actuellement dans l’État de New York.
Isaac JoguesJean de Brébeuf, Gabriel Lalemant, Charles Garnier, Antoine Daniel, Noël Chabanel, Isaac Jogues, René Goupil, Jean de La Lande, canonisés en 1930, patrons secondaires du Canada depuis 1940, ils sont devenus des figures nationales proposées en exemples à l’Église universelle. Avec nos découvreurs et nos fondateurs, ils sont nos architectes: leurs courses ont tracé nos routes d’eau et de fer; ils ont fixé le site de maintes de nos cités et donné leurs noms à d’innombrables institutions (hôpitaux, universités, collèges, écoles), à des villages, des paroisses, des routes et des rues du Québec. Davantage, c’est jusqu’au cœur même du sol qu’ils ont pénétré par leur sang répandu. (Les saints martyrs canadiens – diocèse d’Edmundston)
La célébration liturgique des saints martyrs canadiens a lieu le 26 septembre au Canada et le 19 octobre dans l’Église universelle.
Illustration: saints Jean de Brébeuf, Isaac Jogues et leurs compagnons prêtres martyrs, site des Jésuites de la Province de France.
À Ossernenon, alors en territoire canadien, en 1646, la passion de saint Isaac Jogues, prêtre de la Compagnie de Jésus et martyr. Réduit d’abord en esclavage par des païens, il eut les doigts coupés, puis la tête fracassée d’un coup de hache.

Martyrologe romain

 

♥   ♥   ♥   ♥   ♥   ♥   ♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s