« J – 13, NaNoWriMo begins »

« J – 13, NaNoWriMo begins »

J – 13, oui c’est bien cela, dans 13 jours nous fêterons la fête de la Toussaint, comme son nom l’indique, de toutes les Saintes et de tous les Saints, reconnus comme tels ou non d’ailleurs.

A l’heure où chacun joue de sa note pour l’orthographe, j’ai mis un  » S  » majuscule volontairement.

Mais le «J – 13 » pour lequel je fais allusion est tout autre chose et si mes souvenirs sont bons, j’ai une amie, qui se prénomme Christine, peut être d’autres, amies ou amis, qui était (ent) très intéressé-e(s) pour commencer l’aventure et en débattre au grès du temps et où du vent, par téléphone, messenger, what’sap ou autres réseaux sociaux.

Dans 13 jours nous commençons, pour ceux qui le veulent ce défi « NaNoWriMo », car c’est un défi, celui d’écrire durant le mois de novembre à venir, la modique somme, non, le modique récit, ou des récits qui finiront au 30 du dit mois par donner 50 000 mots, ce qui signifie aussi, si on ne veut pas perdre de temps pour trouver le sujet. Pour vous faciliter la réflexion, écrire une moyenne quotidienne de 1600 mots.

Un nombre conséquent de mots, et il est opportun et important d’ y penser, et la veille pour le lendemain, n’est pas idéal et c’est ce qui m’est arrivée l’an passé.

Tâchons donc, pour celles et ceux que cela intéresse de réfléchir sur le thème, sur le genre d’écrit que l’on veut produire quotidiennement, plus exactement tout au long du mois.

Chacun est libre et pour une fois c’est un cadeau.

Une belle aventure qui n’a comme but, que de se faire plaisir, que de relever un défi, que de partager avec d’autres amoureux des lettres des moments conviviaux sur l’écrit, tant concernant la perte de temps, que l’avancement, que le retard pris, que de la joie de se retrouver dans un bistrot quelques heures devant son écran, sa tablette, son carnet avec son stylo et à bafouiller ce qui sort du cerveau sans forcément d’ailleurs mettre en forme.

Comme beaucoup, malgré un emploi du temps chargé, je vais me donner à cet exercice qui ne pourra que me faire grand bien.
Pour information le texte n’est lu par personne. Juste un challenge pour soi. Une machine compte vos mots… je ne vous en dit pas plus !

En décembre si le cœur vous en dit, il est possible de se retrouver aussi pour partager le ressenti de ce mois qui annonce les frimas !

En revenant à mon expérience passée, à la course effrénée du moment particulier de l’année passée, je n’ai pas réussi ou pas encore pris le temps de revoir ce texte.

Allez, osez, plus nous serons à partager le ressenti de cette expérience, plus l’expérience sera aussi riche et intéressante.

Belles réflexions, inspirations !
Belle aventure !

L’image contient peut-être : texte

N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez plus de détails et c’est aussi toujours une joie de partager avec quelqu’un qu’on apprécie !

Surtout ce doit être et rester un plaisir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s