« Regarder »

A l’heure des vacances, une grande majorité de personnes a le temps de regarder, de voir, de s’imprégner, de vivre des moments plus profondément, plus intensément que le reste de l’année où tout au moins différemment, et souhaitons le, sans un stress, sans une agitation, et ce pour le plus grand nombre, car il existe chaque jour des exceptions.

Ce matin à la première heure, j’ai reçu un beau cadeau, et ce cadeau, une photo grâce à la magie de what’sap cette fois, et par mon cher frère, et le titre de l’article « Regarder ».

Aucun texte alternatif disponible.

Séduite par le titre mais aussi et surtout, connaissant mon frère, sachant qu’un envoi de sa part ne peut qu’être de qualité et pertinent, je me suis empressée de découvrir ce texte.

Ce texte n’est pas long mais en dit long.
Ce texte en dit long par le message qu’il transmet, il fait surtout réfléchir.

Sommes-nous toujours conscients de ce qui nous entoure, de cette nature qui se pare ou se dépare chaque jour pour notre bonheur ?

L’image contient peut-être : fleur, plante et plein air

Sommes-nous toujours conscients de la qualité des êtres, de tout ce qu’ils peuvent apporter et même dans la petitesse ?
Voyons – nous le soleil se lever le matin ?
Voyons – nous la brume au petit matin, comme ce matin ?
Voyons – nous les feuilles des arbres s’envoler, tourbillonner avant de tomber sur le sol, le recouvrir et devenir un tapis aux couleurs chatoyantes ?
Voyons – nous le champignon dans le sous – bois qui se confond avec un feuille ?
Voyons – nous l’oiseau chanteur perché sur une branche à moitié dénudée ?
Voyons – nous la voisine se courber, se pencher sur sa canne et avancer avec lenteur ?
Voyons – nous le bébé sortir sa première dent ?
Voyons – nous l’adolescent qui part à la dérive ou pas d’ailleurs ?
Voyons – nous la mère de famille fatiguée, qui jongle entre métro, boulot, dodo ?
Voyons – nous l’époux, soucieux par un travail pesant ?
Voyons – nous la vague se déchaîner ?
Voyons – nous le coquillage sur le sable fin qui attend d’être emporté par une petite main potelée ?
Voyons – nous la première goutte de pluie tomber du ciel ?
Voyons – nous ?

L’image contient peut-être : océan, ciel, nuage, plage, plein air, nature et eau

Regardons – nous le sourire de l’autre ?
Regardons – nous ses difficultés ?
Regardons – nous la façade de l’immeuble ?
Regardons – nous le clocher qui se dresse majestueux de chacune de nos églises ?
Regardons – nous la vitrine du fleuriste sur notre chemin ?
Regardons – nous tout simplement ce qui se passe déjà autour de nous ?

Aucun texte alternatif disponible.

Et il y a les musées, il y a ces lieux magiques qui présentent des collections récentes ou plus anciennes, les châteaux qui rappellent une époque et ses spécificités.

L’image contient peut-être : plante, fleur, arbre, plein air et nature

Regarder, voir, admirer et j’ai une pensée pour celles et ceux qui ne peuvent regarder avec les yeux mais avec en plus du cœur, qui voient grâce au touché, grâce à l’ouïe, grâce aux odeurs, grâce au ressenti.

Ah regarder !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s