« Transformation »

Quand on dit le mot « transformation », on pense souvent à l’évolution de l’être humain, à la graine qui croit et se transforme pour devenir une plante, à un arbre peut être ? À la chenille qui devient papillon, et une nouvelle fois, nous vient en tête le mot « évolution ».

Résultat de recherche d'images pour "evolution de l'oeuf"

La signification n’est pas la même bien sûr, mais pourquoi pas !

Hier jeudi, alors qu’une personne venait apporter de son savoir et de sa force pour enlever une sorte d’estrade, plus encombrante qu’autre chose, nous n’avons pas pu nous empêcher, au lieu d’aller jeter cette pièce de bois aux dits « encombrants » de lui trouver un second sort et à la vue de la qualité du bois , de devenir un plan de travail.

L’image contient peut-être : intérieur

Quelques coups de scie circulaire, enfin, plus facile à dire qu’à faire, quelques trous et on pourrait presque dire que le tour était joué.

Ce n’est pas du sol au plafond, mais de sol au placard ou du sol à la table, pour celui qui veut l’entendre ainsi !

En découvrant cela, j’en ai un, un fils et vous m’avez compris que me dit
« Mais maman, on a marché dessus ! »
Et le tout dit avec un tel air de dégoût que je n’ai pu m’empêcher de sourire !

«  Mon chéri », lui Ai-je répondu ,
« C’est sale pour qui veut l’entendre, c’est sale, pour qui veut le voir. Il suffit de prendre son courage à deux mains, de se munir d’un sceau, d’un litre d’eau, de 50 g de lessive Saint Marc, d’une éponge, d’une paire de gants, et pour la seconde fois, le tour est joué. »

Dans la demie heure qui suivait, malgré quelques ronchonnements, sinon ce ne serait pas drôle ou « fun », ce jeune homme récupérait le matériel nécessaire et les mains gantées, l’éponge à la main, trempée dans le liquide puis pressée pour enlever le surplus, se mettait accroupi ou debout selon le lieu à atteindre pour nettoyer les surfaces qui avaient changé de destination à la suite d’une transformation.

Puis pour la suite, je vous laisse deviner ce qu’après près de minuit je me lançais à faire !

Le cou tordu, car il aurait été plus aisé de nettoyer et de peindre avant, mais sans peinture, qu’on m’explique, ce n’est donc qu’une fois posée et lavée que j’ai joué un jeudi soir à à la bricoleuse du dimanche !

Il me reste ce soir, après une nouvelle journée qui prévoit d’être bien remplie de continuer l’ouvrage commencé.

Les jours passent et ne se ressemblent pas !

Plus de photos à venir, il reste à être patient !

Et la suite sera pour demain ou un autre jour.

1701027 Evolution de la betterave

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s