« Égalité, inégalité ! »

Des mots difficiles à entendre, à lire, à voir, à comprendre, enfin pour moi.

Un enfant en classe de 1ère, comme de nombreux parents, je m’intéresse à l’éducation de mes enfants, à leur avancement et j’estime que c’est quelque chose de normal en plus d’être important.

Ce matin. Il devait être un peu plus de 6 heures quand j’ai allumé mon smartphone et commencé à regarder divers billets postés des uns et des autres, avant de commencer à écrire le mien.

Jusque là, rien de bien particulier si ce n’est que j’ai lu quelques articles, histoire de me documenter sur tel ou tel sujet qui m’intéresse bien sûr.

Et quand vous lisez  » Une mission sur la réforme du bac envisage la suppression des filières ES, L et S « , a de quoi surprendre surtout quand vous en avez déjà 2 diplômés d’un bac S, scientifique, et un 3ème, aujourd’hui en 1ère et dans cette même filière.

J’ai pris le temps de lire, peut-être mal, je n’en sais rien, mais lire qu’au nom de l’égalité… je vous laisse le loisir de découvrir par vous – même l’article !
J’ai bondi pour ne pas dire sortie de mes gonds

Depuis le 31 octobre, il faut avouer qu’une colère est en moi et s’il y a bien un mot, même deux mots qui me taraudent, ce sont les mots,
 » égalité  » et  » inégalité « .

Comme beaucoup le savent, j’ai quelques années et même de nombreuses années de travail, mère de trois enfants, des activités bénévoles et autres, un emploi du temps assez chargé comme beaucoup et ne passe pas de temps à regarder la télévision puisque je n’en ai pas et pas le temps.

Ce que je découvre c’est en lisant, en parlant, en voyant la vie autour de moi. Certainement limitée cette vie, certes, mais c’est ainsi.

Mardi soir, après une journée de travail, après être allée 1 petite heure à Primark avec ma chère fille, entre 16H30 et 17H30, nous avons pris les transports en commun pour être de retour à notre appartement au plus tard pour 19 heures.
Cela n’a pu se faire bien sûr, RER A fermé entre Auber et La Défense, donc ligne 1.. entre Nanterre et Houilles, encombrements, ralentissements divers et autres problèmes.

Nous ne pouvons avancer, des personnes sur la voie « . On faisait 2 mètres, ou peut-être 10, le RER s’arrêtait et reprenait.
A force d’attendre debout, tassées au milieu de tous et avec tous, nous en sommes venues à discuter avec un ménage qui quitte l’île de France, et qui part ouvrir un restaurant  » Bio  » à Bordeaux. Échange de cartes de visite.

La  » dame  » me dit d’ailleurs,  » Je ne prends plus les transports en commun, à chaque fois des retards, des problèmes et d’ailleurs nous quittons cette cette region pour une vie meilleure,… pour profiter, être plus au calme. .. »

Cela étant un aparté, bref , arrivées à 20 heures 10 passées quand vous recevez à dîner à 20H30, côté angoisse et stress !

Période de vacances, deux aides efficaces pour les préparations culinaires, ont été de grand secours et je leurs des encore,  » Merci « .

L’invité de marque, notre curé et cousin, l’inverse pour être plus exact.
A 20H30, le Père L est là mais pas d’O.
Nous attendons tous les 5, 20H45, 21H00, 21H15 pas de nouvelles,t, on appelle, rien, l’apéritif se prolonge.

Puis tout à coup on entend la clenche tourner, la porte s’ouvre, une dame blonde aux cheveux longs, les bras chargés de sacs en plastique entre, elle est suivie d’O.
Je voie L. se lever et dire  » Bonjour F « , je tombe des nues, je me crois presque dans un film. Je me retourne vers lui et ne peux m’empêcher de poser la question
 » L., vous connaissez ? « .
Le changement de curé date d’il y a tout juste deux mois !. Bref .

O dit bonjour, présente cette femme et demande qu’un couvert soit rajouté. Aussitôt dit, aussitôt fait.

Cette brave femme a plus de 65 ans, est sans logement… actuellement elle est plus ou moins prise en charge par une association, malgré cela, elle est à la rue.

Le temps de la soirée elle devient notre hôte, elle devient la personne de toute notre attention, nous raconte son histoire, déjà connue d’ailleurs par notre « curé » et par O pour une grande partie.

A 23 heures 30 passées il ne reste qu’à lui mettre a disposition un matelas, draps, couverture.

A ce jour que faire ?

Hier, Je vais rendre une visite dans le début du parc, apporter quelque chose à une amie d’un âge mûr.
Bel immeuble, 4 étages de hauteurs maximum, un jardin accueillant et entretenu, pelouse bien coupée, arbustes encore en fleurs taillés. Quelques une de mes derrières photos ont été prise là bas.

Je compose le code j’arrive dans le hall, sol en marbre, grande glace, bel escalier au fond, et un jeune garçon de 8 – 9 ans., avec un faciès qui vient de l’Europe centrale. .. un appartement dont la porte est grande ouverte, murs blancs, un matelas double au sol.. c’est tout ce que j’aperçois, puis je vais voir mon amie.

Sa porte est également ouverte, plus entrebâillée « curieux, bizarre », me dis je intérieurement, « Elle ne sait pas que je suis déjà là » .
Je sonne, elle m’ouvre et je découvre une très jeune femme, la vingtaine, qui sort de la cuisine de M les bras chargés de nourriture et de couverts.
Puis cette dame repart .

La porte fermée, M m’explique qu’un jeune couple vient d’être installé dans cet immeuble cossu, et m’explique, qu’une association a loué l’appartement pour loger ce couple. L’enfant est un neveu venu pour les vacances.

Ces nouveaux arrivants, je n’en dirais pas plus, en moins de deux jours sont venus chez M pour récupérer du lait, de la nourriture, des couverts…

Pour la petite histoire les locataires versent un loyer de 1500 € – 1800 € par mois dans cet immeuble. Une dame de près de 70 ans est à la rue sans logement et je comprends quand elle nous raconte dans la soirée  » On préfère en loger d’autres que moi… »

Et quand ce matin je lis  » Au nom de l’égalité que les bacs ES, L et S, vont être supprimés, je suis dépassée par ces informations.

En 4 jours trop c’est trop, et qu’on m’explique ce qu’est l’égalité !

https://m.facebook.com/story.php…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s