« Le calendrier révolutionnaire »

Vendredi 24 novembre 2017
Quartidi 4 frimaire CCXXVI

Et si on revenait en arrière !

Il y a aujourd’hui 224 ans, c’est à dire le 24 novembre 1793, dans une époque mouvementée, la Convention fait apparaître le nouveau calendrier républicain, dit calendrier révolutionnaire, calendrier déjà utilisé depuis le 22 octobre 1792. Ce calendrier est dans sa 226ème année.

Son but, supprimer le calendrier chrétien, et en même temps la journée de repos dominical et aussi et surtout les fêtes religieuses.

Actuellement, on peut se demander si l’État français ne va pas y revenir et cela enlèvera toutes difficultés…

Son auteur, François Fabre d’Églantine, un poète révolutionnaire, et qui n’est d’autre que l’auteur de la contine « Il pleut, il pleut bergère ».

Aujourd’hui, ce chant n’a pas pris une ride et les enfants qui la chantent, sont en lien avec l’actualité. Depuis hier il pleut, il pleut « bergère « »!

En revanche, combien de bergères reste-t-il ?
Là est une autre histoire !.
Mais avant tout revenons à nos moutons !

Quelles sont les particularités du nouveau calendrier des français ?

– la semaine dure 10 jours, elle devient alors une  » décade « 
Les noms donnés sont les suivants :
Primidi, duodi, tridi, quartidi, quintidi, sextidi, septidi, octodi, noditi et décadi.

– les mois quant à eux durent 30 jours, sont toujours au nombre de 12. Ils reçoivent chacun un nom significatif et très poétique, un nom en lien avec le temps et avec les particularités des saisons,
Vendémiaire, brumaire, frimaire, nivôse, pluviôse, ventôse, germinal, floréal, prairial, messidor, thermidor et fructidor.

Les noms sont tellement significatifs qu’il est presqu’impossible de se tromper concernant la saison auquel le mois est affilié.

Aucun texte alternatif disponible.

D’un rapide calcul de tête on réalise que l’année ne fait plus que 360 jours, c’est à dire 30 jours X 12 mois.

Par ailleurs, on sait que le cycle solaire dure 365 jours, à l’exception des années bissextiles qui ont lieu tous les 4 ans et qui durent, quant à elles, 366 jours.

Pour remplir l’espace, l’espace n’aimant pas le vide, 5 ou 6 fêtes selon les années sont créées. Ces jours de fêtes républicaines sont alors dits « les sanculottides ».

Les jours ne sont plus sous la protection de Saintes et de Saints, chaque jour est identifié à un élément en lien avec le mois concerné, avec la saison concernée, c’est à dire et pour exemple, le

  • 1er brumaire, la pomme,
  • 5 brumaire, l’oie,
  • 7 brumaire, la figue,
  • 8 frimaire, le miel,
  • 5 nivôse, le chien,
  • 25 nivôse, le chat…

Ce calendrier a été utilisé en France entre 1792 et 1806, soit durant à peine 15 années.

Aucun texte alternatif disponible.

Il débute le 1er Vendémiaire an I, c’est à dire le 22 septembre 1792, dit aussi le  » jour des français « .
Ce jour est aussi le jour de la proclamation de la République.

Ce jour, selon le calendrier républicain nous sommes le quartidi 4 frimaire CCXXVI. L’élément affilié est la nèfle, un tout petit fruit qui ressemble à une poire et qui se mange blette.

Résultat de recherche d'images pour "la néfle"

« La nèfle, le fruit du néflier »

La nèfle est le fruit du Néflier commun, un arbre fruitier des pays froids. Ce fruit d’hiver, brun à cinq gros pépins, est consommé après les premières gelées d’automne, une fois blet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s