« C’était il y a 417 ans, le 16 décembre 1600 »

« Le mariage d’Henri IV et de Marie de Médicis »

♥   ♥   ♥   ♥   ♥   ♥   ♥

La France a un autre visage, on pourrait faire un comparatif avec aujourd’hui et en remontant le temps, à l’an 1600.

1600 et nous sommes à l’époque de la Renaissance, un mot qui veut tout dire, et plus à l’époque qu’aujourd’hui.

La France est en émoi car on peut être en émoi pour toutes raisons, pour des raisons tristes, liées à un deuil, à une catastrophe, à un traumatisme personnel ou non, mais aussi à des joies, à un événement de grande ampleur.

En ce jour du 16 décembre se marient Henri IV (1553 – 1610) dit aussi le « Vert Galant », l’homme à la poule au pot, ce Roi de France et de Navarre, à l’italienne, Marie de Médicis (1545 -1642).

L’image contient peut-être : 2 personnes

« Le mariage d’Henri IV et de Marie de Médicis, le 16 décembre 1600 »

Tableau peint par Frans Pourbus le Jeune – Peintre flamand (1569 – 1622)

♥   ♥   ♥   ♥   ♥   ♥   ♥

C’est une seconde noce, Henri IV, a été marié à la fille de Catherine de Médicis, Marguerite de Valois, dite « La reine Margot ».
Henri IV a répudié son épouse, au motif qu’elle ne peut donner un descendant au royaume de France.

Mariage d’amour, mariage d’état, là n’est pas la raison quoique cela est important.
Pour la petite histoire, pour la grande histoire de France, Henri IV, vient de perdre sa bonne amie pour ne pas en dire plus, Gabrielle d’Estrée.
La jeune femme vient de mourir en couche.

Le roi, se décide d’épouser l’italienne, qui n’est rien d’autre que la fille du Grand-duc de Toscane, François 1er, et d’une archiduchesse autrichienne, Jeanne.

Marie de Médicis n’est pas une descendante de Catherine de Médicis, mais une cousine quelque peu éloignée de l’ancienne régente.
Marie apporte au roi de France une importante dot et cela en dit beaucoup et long.

C’est la dot ou la jeune femme de moins de 22 ans que le roi accueille avec autant d’honneurs ?
Je vous laisse répondre !

Grand mariage au royaume de France, car la France est depuis de nombreux siècles, dirigée par des monarques.

On se transmet des privilèges de fils en fils, les filles quant à elles se voient relayées à d’autres fonctions.
Elles n’ont pas de « propre » identité, elles sont filles de, sœur de, épouse de, ou même maîtresse de…

Bien triste cette inégalités quoique !

Dans tous les cas il y a des avantages, des inconvénients, et cela dépend où le berceau a été déposé.

Et si demain dimanche, vous ne savez que préparer pour le repas dominical, pourquoi ne pas préparer une bonne « Poule au pot », Henri IV, ne viendra pas vous la dévorer et cela est certain.

Et, dixit des historiens et autres spécialistes d’histoire, c’était son met favori !

♥   ♥   ♥   ♥   ♥   ♥   ♥

La poule au pot

Ce plat tendre, symbole du Béarn et du roi Henry IV, se compose d’une poule, de carottes, de navets, de riz, de rutabaga et de céleri.

Réalisation

  • Temps de préparation : 25 min
  • Temps de cuisson : 1 h 55 min
  • Difficulté : Très facile
  • Type de plat : Plat

Ingrédients pour 4 personnes

  • 1 poule
  • 8 carottes
  • 4 navets
  • 1 rutabaga
  • 200 g de riz long
  • 1 branche de céleri
  • 1 oignon
  • 2 clous de girofle moulu
  • 25 g de beurre
  • 25 g de farine T55
  • 1 œuf
  • 2 c. à s. de crème fraîche
  • gros sel
  • sel, poivre
  • 1 bouquet de garni
  • 4 verts de poireaux

Préparation de la recette

Préparation du bouillon de poule

Déposer la poule dans un grand faitout, la couvrir d’eau froide. Porter à ébullition et retirer les premières écumes.

Préparation et cuisson des légumes

Éplucher, laver et couper les légumes en gros morceaux.

Une fois le bouillon de poule bien clair, plonger les carottes, les navets, le rutabaga, le céleri, l’oignon piqué de clous de girofle et le bouquet garni.

Saler légèrement au gros sel. Laisser cuire 30 à 35 minutes et ajouter les verts de poireaux ficelés. Poursuivre la cuisson 1 heure.

Verser une partie du bouillon de poule dans une casserole, porter à ébullition, y cuire le riz 20 minutes.

Préparation de la sauce blanche

Faire fondre le beurre, ajouter la farine. Mélanger et cuire à feu doux 2 minutes.

Délayer petit à petit avec 50 cl de bouillon de poule jusqu’à ce que la sauce soit bien homogène.

Porter à ébullition. Mélanger le jaune d’œuf à la crème fraîche.

Hors du feu, verser ce mélange dans la sauce chaude, fouetter énergiquement. Ne pas reporter à ébullition. Vérifier l’assaisonnement.

Finitions et dressage

Découper la poule, la servir avec les légumes, napper de sauce blanche. Accompagner du riz.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :