Fête de Saint Joseph, mi-carême, mais encore !

Quelques crêpes

Bonne fête de la mi-carême  et bonne fête de la saint Joseph !

Confinement 2ème jour entier !

Depuis près de deux jours la France est confinée, la France mais aussi de nombreux autres pays. Nos amis les anglais n’ont pas fait ce choix. Qui a raison, qui a tort ?

Mais avant, en ce jeudi 19 mars, bonne fête à celles et ceux qui portent le prénom de Joseph et ses dérivés, et en premier, deuxième ou même cinquième prénom, et bonne fête à tous.

Joseph est l’époux de la virginale Marie et le père adoptif de notre Sauveur. Tout cela bien sûr pour celles et ceux qui croient au Dieu Sauveur !

Saint Joseph éclairé
Saint Joseph, époux de la Vierge Marie, prie pour nos malades.
Saint Joseph! Patron de l’Eglise et des familles : Toi qui a travaillé près de Jésus pour gagner le pain de chaque jour, Toi qui a éprouvé l’angoisse du lendemain, l’amertume de la pauvreté, la précaire condition de l’ouvrier, regarde aujourd’hui ma famille (notre communauté) touchée par la maladie.
Aide-nous en ces moments difficiles, éloigne-nous du découragement,
accorde-nous la Paix et la Sérénité,
Augmente l’Amour et l’Union entre nous.
Accorde aux médecins et aux infirmières la réussite du diagnostic et du traitement afin que nous puissions bientôt nous réjouir du don de la santé.
Saint Joseph protecteur des malades, prie pour nous. Amen.
(Prière des religieuses de Saint Joseph de Gérone, dans leur apostolat près des malades.)

Et j’allais oublié la mi-carême, à nos poêles et en direct.

Et voici quelques crêpes pour la mi-carême

Un livre dans lequel on peut y trouver de quoi s’instruire sur le sujet, c’est bien sûr, le livre de la Bible.
C’est le livre le plus vendu au monde, on le trouve traduit dans toutes les langues, il se trouve dans de très nombreux foyers, mais aussi sur internet, et il y a de quoi passer et occuper quelques heures pour celles et ceux qui s’ennuient.

Aujourd’hui est un autre jour et de nombreux croyants ou non ne pourront pas se rendre à l’église et ou assister à une messe, mettre une bougie devant une statue, une icône représentant Saint Joseph car les églises sont fermées.

Mardi, en sortant de l’école où j’oeuvre depuis peu, mardi, en rentrant et en faisant un petit détour par Saint Louis d’Antin, à Paris, quelle ne fut pas ma surprise en voyant la porte close, la double porte battante close, fermée.
Sur la gauche, et sur la droite deux affichettes sur lesquelles, ils était inscrit
 » L’EGLISE EST FERMÉE JUSQU’À NOUVEL ORDRE « 
Rien de plus, ces quelques mots.

Entrée de l’église Saint Louis d’Antin – Paris – France
Affiche à gauche de l’entrée de l’église Saint Louis d’Antin – Paris

La vie ne peut s’arrêter là, et si je m’étais éloignée un temps de Facebook, aujourd’hui je pense à vous tous, mais aussi à toutes ces personnes qui donnaient vies à nos rues, je pense particulièrement à toutes ces personnes sans abris, tout au moins à ces personnes qui avaient trouvé refuge sur nos trottoirs, dans nos gares, près des immeubles, aux portes de grands magasin, je pense à l’unijambiste de l’église Saint Louis d’Antin, à cet homme qui tendait la main à tous, à cet homme assis tant bien que mal sur la dernière marche avant d’entrée dans l’église et qui n’oubliait pas de saluer chacune, chacun.

Où sont-ils ?
Que font-ils ?
Comment vivent-ils ?

Lundi soir, j’ai fait partie de ces 35 millions de  » compatriotes  » comme l’a dit le Président de la République Française, Emmanuel Macron. J’ai écouté, entendu, et si j’ai trouvé personnellement le discours confus, avec des sens et des contresens, j’ai surtout en plus du mot  » guerre  » employé six fois, en dehors des remerciements au personnel médical, c’est plus que normal, j’ai entendu beaucoup parler d’argent, d’argent, de subventions, d’échéances reculées… de brassements d’argent. L’argent se comptait en milliards, des milliards versés prochainement aux uns et aux autres. La dépense semblait très facile et concernant les rentrées d’argent, il n’en était plus question.

Tout d’un coup, l’Etat avait de l’argent. Si mes souvenirs sont exacts, il y a encore peu, pas d’argent pour l’éducation, pas d’argent pour les hôpitaux, par d’argent pour la recherche, pas d’argent pour la police, et subitement, des milliards qui tombent du ciel, ou est-ce seulement la planche à billets qu’on fait travailler ?

L’homme a parlé de solidarité tout en étant très sibyllin.

Solidarité, pour qui ? pour quoi ? pour où ? Là est la réponse !

Ordres, contre-ordres, à la fin je ne savais plus si je devais rendre visite à ma voisine ou lui déposer des courses devant sa porte, sans la saluer, sans un petit mot !

Avec une autorisation je suis sortie, et sur le chemin j’ai pris quelques photos.

Mais, avons-nous le droit de nous arrêter ?

Avons-nous le droit encore de poser notre regard sur une fleur qui s’ouvre et qui redresse sa corolle en cherchant à atteindre le soleil ? tout au moins à tendre vers le soleil ?

 » La discrète jacinthe blanche « 
 » La tulipe qui voulait parler aux jacinthes « 

La Tulipe

Moi, je suis la tulipe, une fleur de Hollande ;
Et telle est ma beauté, que l’avare Flamand
Paye un de mes oignons plus cher qu’un diamant,
Si mes fonds sont bien purs, si je suis droite et grande.

Mon air est féodal, et, comme une Yolande
Dans sa jupe à longs plis étoffée amplement,
Je porte des blasons peints sur mon vêtement,
Gueules fascé d’argent, or avec pourpre en bande.

Le jardinier divin a filé de ses doigts
Les rayons du soleil et la pourpre des rois
Pour me faire une robe à trame douce et fine.

Nulle fleur du jardin n’égale ma splendeur,
Mais la nature, hélas ! n’a pas versé d’odeur
Dans mon calice fait comme un vase de Chine.

1839 – Théophile Gautier (1811 – 1872) – Poète, romancier, critique d’art français

Extrait de Poésies nouvelles et inédites

Théophile Gautier (1811-1872)

Belle journée à chacune et chacun.
Marie-Eudoxe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s